Historique

En vue des premières élections directes au Parlement Européen en 1979, Pierre Werner et Charles-Ferdinand Nothomb décident de tenir des meetings électoraux communs des deux côtés de la frontière belgo-luxembourgeoise. C’est dans ce contexte du désir de resserrer les liens entre la Province et le Grand-Duché de Luxembourg que mûrit l’idée de fonder un cercle de réflexions.

7 février 1987 à Aubange, signature de la charte instituant le Cercle Européen Perspectives et Réalités frontalières: Charles Ferdinand Nothomb, Léo Kauten, Pierre Werner, Jacques Santer, André Thill, Ernest Mühlen, Jospeh Michel, René Putzeys, Léon Zeches, Robert Conrotte, Paul Jadot

Le 7 février 1987, les statuts d’ une association dénommée « Cercle européen Perspectives et Réalités frontalières » sont signés à Aubange. Pétange est choisi comme siège social. Les dix membres fondateurs sont: Pierre Werner, Charles Ferdinand Nothomb, Joseph Michel, Jacques Santer, Robert Conrotte, Paul Jadot, Léo Kauten, René Putzeys, André Thill et Léon Zeches. L’objet de l’association est « de développer l’idée européenne dans les domaines social, économique, juridique, technologique, écologique, audiovisuel, culturel et artistique sous forme de rencontres internationales, de constitution de groupes de travail et d’experts, l’organisation de tables rondes en vue d’étudier des problèmes d’actualité et de prendre position sur des questions d’intérêt général dans la perspective particulière des régions frontalières de Belgique et du Luxembourg. »

En 1988, une réflexion sur « L’enseignement entre les deux Luxembourg » mène à la rédaction d’un rapport de 39 pages.

En 1989, dans le cadre des commémorations du 150e anniversaire du Traité de Londres, le Cercle organise plusieurs conférences sur l’histoire des deux Luxembourg.

Ancien logo du Cercle

Logo adopté en 2018

De 1990 à 1993, les réflexions portent sur les soins de santé, la promotion des forêts, l’avenir de l’Europe, l’enseignement secondaire, la formation professionnelle et la politique des déchets.

En 1994, un colloque se penche sur les perspectives de l’enseignement supérieur dans les deux Luxembourg.

Suit un colloque au sujet de la création littéraire dans les deux Luxembourg (1995), une réunion portant sur la coopération judiciaire et policière  (1997) et un colloque consacré à l’espace rural (1998).

La grave maladie, puis le décès de Pierre Werner, survenu en 2002, perturbent profondément le Cercle. Il se dénomme désormais « Cercle Européen Pierre Werner ».

En 2004, le Cercle s’intéresse également à la Communauté germanophone de Belgique et les réflexions portent sur l’enseignement supérieur, les transports, le logement et la santé.

En 2011, Charles-Ferdinand Nothomb et Marc Fischbach font un appel pour relancer le Cercle, mais l’écho est mitigé.

Une vraie relance du « Cercle Européen Pierre Werner » se concrétise seulement en 2018, sous la présidence de Daniel Hussin, par la commémoration de son 30e anniversaire en deux temps: une fois à Luxembourg et une fois à Arlon. À Luxembourg se tient devant un auditoire bien rempli une conférence intitulée « La place financière de Luxembourg, moteur de la Grande Région », et le colloque d’Arlon, également très suivi, a pour sujet: « La vie sociale en Grande Région et en Europe ».

10 novembre 2018 – L’assistance de la conférence d’Arlon

En 2019, le Cercle organise en collaboration avec l’Institut Pierre Werner une soirée d’exposés et une table ronde « Busleyden et le Collège des trois langues » pour transposer l’initiative historique du grand humaniste dans le contexte du trilinguisme de la Grande Région aujourd’hui.

Conformément à sa nouvelle devise « Deux Luxembourg, une ardeur sans frontières », et suite aux encouragements de René Collin, Ministre wallon de la Grande Région, le Cercle se lance dans un processus de dialogue avec les communes soucieuses d’une meilleure coopération transfrontalière, d’abord celles de la Province de Luxembourg et du sud de la partie germanophone de la Province de Liège (réunions à Martelange et à Houffalize), puis celles du Grand-Duché (réunion à Pétange).