Qui sommes nous?

Initialement connu sous la dénomination «Perspectives et réalités frontalières», le Cercle Européen Pierre Werner asbl a été fondé en 1987 par des personnalités originaires de la province belge de Luxembourg et du Grand-Duché de Luxembourg, parmi eux Pierre Werner, Charles-Ferdinand Nothomb, Jacques Santer et Joseph Michel, pour n’en citer que quelques-unes. Le Cercle s’est fixé comme but une amélioration de la coopération transfrontalière de territoires ayant connu une histoire commune pendant des siècles. Il a chosi comme slogan: «Deux Luxembourg, une ardeur sans frontières.»

Le Cercle déploie ses activités dans les domaines les plus divers, notamment la vie sociale, l’emploi, l’éducation, les soins de santé, les transports et l’environnement. Le Cercle base son action sur l’unité des destins, considérant les frontières non pas comme des obstacles, mais comme des opportunités. Il a été ainsi l’un des pionniers de la coopération territoriale au sein de la Grande Région.

Le bureau du Conseil d’administration

Président Daniel Hussin
Vice-présidents Charles-Ferdinand Nothomb
Marc Fischbach
Secrétaire générale Elena Danescu
Trésorière Bernadette Marthoz-Geradin

Le Cercle Européen Pierre Werner et l’Institut Pierre Werner

Il y a lieu de ne pas confondre le Cercle Européen Pierre Werner (CEPW) avec l’Institut Pierre Werner (IPW), centre culturel européen créé en 2003, qui favorise les échanges culturels et intellectuels entre ses pays fondateurs, la France , l’Allemagne et le Luxembourg, et avec d’autres pays européens.

Les différences entre le Cercle et l’Institut, notamment au niveau institutionnel, ne doivent pas faire perdre de vue leur potentiel d’actions communes dans un esprit authenthiquement européen. La soirée d’exposés et de table ronde du 21 mars 2019 au sujet de “Busleyden et l’étude des trois langues” en était une première preuve tangible.